Copyright © 2014 Yves Boutherand | All rights reserved.

Les déméningeurs


La semaine dernière, je me suis retrouvé Salle des Rancy à Lyon. La troupe amateur de théâtre « Les Déméningeurs » donnait une représentation d’un extrait de leur dernière pièce « Les forains« .

Le « Déméningement » est un concept théâtral basé sur l’envie d’échanges, de rencontres, de nouvelles expériences, une belle aventure de 5 théâtreux. J’ai passé une excellente soirée en leurs compagnies.

Il s’agissait, pour la troupe, de répéter en conditions réelles devant un public restreint, mais aussi, c’était une occasion de prendre quelques photos et de réaliser une vidéo, afin d’assurer la promotion de cette nouvelle pièce et de pouvoir monter un dossier afin de  pouvoir donner des représentations dans différentes salles.

J’ai pu, lors de cette représentation, me déplacer un minimum, il fallait respecter les spectateurs, et ne pas gêner les acteurs. Pas évident donc avec une focale fixe, d’autant plus que la salle des Rancy n’est pas non plus super grande. Le plus gênant aura finalement été le bruit de l’obturateur qui déchirait le silence de la salle.

Question éclairage, l’ingénieur lumière, pour le coup, était le metteur en scène… Un éclairage constant donc, sans variation (ou presque), du début à la fin, néanmoins, il m’a permis de ne pas trop monté en ISO et il était suffisant pour donner une atmosphère que je trouve sympa.

Je voudrai remercier l’ensemble de la troupe, et notamment Seb, de m’avoir permis de prendre ces photos.

Vous pouvez rejoindre la communauté Facebook Les déméningeurs afin d’en savoir plus sur cette sympathique troupe de théâtre.

 


Commentaires (3)

  1. Mazoyer

    Merci Yves pour ce très bons reportage, tu as su capter nos gestes et nos expressions dans des conditions particulièrement difficile pour un photographe.

    Répondre
    • yves

      Mais de rien Seb. Un vrai plaisir pour moi. On remet ça quand tu veux… Mais c’est pas gagné pour ce WE… (haaaa, maman)…
      Je vais essayer vendredi… Je t’en reparle demain

      Répondre